Olympiades Européennes de Sciences: lauréats du collège

L’année scolaire passée, des olympiades de sciences pour les élèves de 5e furent organisées en Belgique. Les 12 lauréats de chimie sont ceux qui ont obtenu une note égale ou supérieure à 85/100. L’une d’entre eux (Aleksandra Stojek, quatrième secondaire) a obtenu le meilleur résultat et a été choisie par le jury pour participer à l’EUSO à Klagenfurt. Ces 12 lauréats de 5e 2015 seront admis directement à la 2ème épreuve s’ils s’inscrivent à l’Olympiade de Chimie 2016. Cette année, l’Autriche a accueilli la treizième Olympiade de Sciences de l’Union européenne. L’Olympiade avait pour thème «Keep calm and science on» et s’est déroulée à l’Université de Klagenfurt en Carinthie. Cette année, 25 des 28 pays de l’UE se sont confrontés, avec chacun deux équipes de trois participants.

La délégation belge:

eq_belge

Bernadette Hendrickx, Cyrille Kervyn, Pieter Pas, Lukas Devos, Yannick Ureel, Louis De Vos, Aleksandra Stojek en Victor Rasquin

Agenouillés: Olivier Chabot en Léonard Hocks

La Belgique était représentée par une équipe flamande et francophone.

euso

L’équipe francophone, qui se composait de Olivier Chabot (Athénée Royal Waremme), Cyrille Kervyn de Marcke ten Driessche (Athénée Royal Arlon) et Aleksandra Stojek (Collège Saint-Michel Bruxelles, une élève de 4T6) a remporté le bronze et l’équipe flamande, qui se composait de Lukas Devos (St. Henri Deinze), Pieter Pass (Collège Notre-Dame de Lourdes Edegem) et Yannick Ureel ([email protected] De Pinte) a remporté l’argent.

C’était un événement inoubliable pour tous les participants. Les élèves avaient l’occasion exceptionnelle d’élargir leurs horizons. En premier lieu, les laboratoires qui se sont déroulés au cours de cette semaine leur ont montré les rapports étroits entre les trois grandes disciplines en sciences : la chimie, la physique et la biologie. L’entraide était un principe fondamental lors de tests. Chaque équipe travaillait ensemble pour obtenir des meilleurs résultats. Néanmoins, chacun pouvait choisir la branche dans laquelle il se sentait le mieux. Les deux épreuves se basaient sur des thèmes différents, le sujet de la première était « Recherche à propos de centrales électriques » et de l’autre « Recherche à propos du vol d’un faux tableau ». Grâce à leur caractère unique, les jeunes devaient se mettre dans les chaussures des écologues se souciant de notre planète ainsi que des policiers sur la piste d’une grande affaire criminelle. Cependant, les tests n’étaient pas la plus grande surprise qui attendait les participants. Le but principal de l’Olympiade était de rencontrer des gens de plusieurs nationalités liés par la même passion pour les sciences. Au lieu de la rivalité, une ambiance de l’amitié et de la communauté régnait sur place. L’EUSO a donné la possibilité de faire la connaissance avec des nouveaux amis venant de toute l’Europe. A la fin de la semaine, toutes les délégations se faisaient des adieux avec des larmes dans les yeux. Ces rencontres ont ouvert les portes du monde aux plusieurs représentants parce qu’en ayant des amis dispersés sur notre continent, les voyages deviennent plus abordables, les distances décroissent.

Je voudrais inviter les élèves de notre école à participer aux olympiades. Le travail qu’il faut fournir vaut la peine. La chance de pouvoir participer à l’EUSO n’arrive pas souvent et je peux témoigner que ce voyage reste dans la mémoire pour longtemps.

En étant en quatrième, j’ai réussi les tests destinés aux élèves de la classe supérieure. Je suis reconnaissante à mon professeur de sciences, Monsieur Nicolas Henry de Generet qui m’a proposé de m’inscrire et qui m’encourageait tout au long des épreuves, son aideétait très précieuse pour moi. Les nouvelles connaissances et la possibilité de représenter le pays sont les prix les plus chers qu’on peut gagner. Il suffit de poursuivre les rêves et tout devient possible. J’espère que vous essayerez vos forces cette année, la science ouvre les yeux à la beauté du monde et elle permet de le comprendre.

IMG_3515

Alexandra Stojek (4T)

PS:

Il est à noter que le frère d’Alexandra, Rafal Stojek, élève de rhéto 2014-15 au collège, a été 5e au Olympiades Belges de Physique en 2015! (Il était le premier en 2014)

Michel Feys